ELITE 2 : Lescure assure l’essentiel à Montpellier

Source La Dépèche

On retiendra la victoire… Mais on se réjouira modérément de la façon dont elle a été obtenue. «On a gagné sans la manière», disait, à sa façon toujours concise et marquée du sceau du bon sens, le coprésident Pascal Assié. Ce dimanche, il n’y a même pas l’excuse de décisions arbitrales controversées : ce match, pour la première fois de la saison, s’est déroulé sous le contrôle de deux arbitres de champ, comme dans la NRL australienne, et il n’y a eu aucun problème. Une nouvelle fois, même s’il tient à remercier l’engagement des joueurs réservistes et juniors venus donner un coup de main en raison des indisponibilités de nombreux titulaires, Patrick Limongi se montre agacé : «A 12-2, on ne sait pas tuer le match. On tombe le ballon sur un essai tout fait. Et nos adversaires marquent deux fois derrière. En seconde mi-temps, c’est la même chose». Et quand les choses se compliquent, quand on reste à portée de fusil de l’adversaire, on est moins bien. Le manque d’automatismes ne parvient pas à être surmonté, et c’est préoccupant, car face à des équipes qui prétendront aux phases finales, on risque de payer cash. Entraygues va se présenter dimanche à Jean-Vidal. On se souviendra que les Minotaures ont rendu chez eux, en début de saison, une de leurs plus mauvaises copies.


montpellier 20- lescure 27

Pour Montpellier : 4 essais (30è, 38è, 45è, 50è), 1transformation (50è), 1 pénalité (10è).

Pour Lescure-Arthès XIII : 4 essais Recoules (20è), Fedou (30è), Astouls (39è), Neuville (45è) ; 4 transformations Neuville, 1 pénalité Neuville (40è), 1 drop Astouls (78è).

Lescure-Arthès XIII : 1 Astouls, 2 Recoules, 3 Neuville, 4 Fédou, 5 Bonnafé, 6 Vigroux, 7 Besset, 8 Canac, 9 Loubière, 10 Huchedé, 11 Fabre, 12 Héral, 13 Jacquet, 14 Smith, 15 Salacroup, 16 Molinier, 17 Bernard.