Le Rugby à XIII

Le Rugby à XIII, aussi appelé Rugby League dans les pays anglophones, est un sport collectif opposant deux équipes de treize joueurs qui se disputent un ballon ovale. Lorsque l’une des équipes possède la balle, elle se doit d’avancer et de porter le ballon jusque dans le camp adverse. L’équipe qui défend peut essayer d’arrêter le joueur porteur du ballon en l’attrapant et en l’amenant au sol (plaquage). Lorsqu’un joueur est plaqué, son équipe garde la possession de balle mais perd une phase de jeu d’attaque (tenu). L’équipe attaquante possède cinq tenus. Si un joueur est plaqué au sixième et dernier tenu, la balle sera rendue à l’équipe adverse qui entamera à son tour une nouvelle séquence de jeu.

Le jeu ne s’arrête que lorsque l’arbitre principal signale que l’une des règles est transgressée ou si le ballon, porté ou non, sort des limites du terrain. La majeure partie du temps, la progression d’une équipe s’effectue par un cycle de passes, de tentatives de percée et de plaquagesLe but du rugby à XIII est de marquer plus de points que son adversaire avant la fin d’un temps imparti.

Pour ce faire il existe quatre façons différentes d’inscrire des points :

  • En marquant un essai (4 points)
  • En réussissant un coup de pied de transformation d’essai (2 points), qui est accordé à chaque fois qu’une équipe marque un essai.
  • En réussissant un coup de pied de pénalité (2 points), qui est accordé par l’arbitre suite à une faute de l’équipe adversaire. À noter que l’équipe bénéficiaire peut refuser de tenter le coup de pied de pénalité, préférant recommencer une phase de jeu pour tenter de marquer un essai.
  • En réussissant un drop goal, appelé plus couramment drop (1 point), qui est le même principe qu’un coup de pied de transformation d’essai ou qu’un coup de pied de pénalité, sauf qu’il doit être effectué pendant le cours du jeu.

Les règles spécifiques

Le tenu : 

Le rugby à XIII se singularise par le fait qu’un joueur plaqué peut conserver le ballon en effectuant un tenu. L’équipe attaquante dispose, à défaut d’erreur de défense, de cinq tenus. Ce geste bref et précis consiste à glisser le ballon sous le talon pour le talonner à l’équipier positionné immédiatement derrière lui que l’on appelle le demi de tenu (souvent le talonneur). Ce partenaire est ainsi chargé d’impulser une nouvelle phase de jeu. Tout tenu mal effectué ou volontairement ralenti est sanctionné par l’arbitre.

À partir du cinquième tenu, si un joueur est plaqué avec le ballon, ce dernier sera rendu à l’équipe adverse et pourra effectuer un tenu de transition. Une nouvelle séquence de cinq tenus sera alors démarrée, ce qui portera le total à six tenus.

Le tenu ne peut pas se jouer n’importe comment. Il faut que le joueur le réalisant soit dos à son camp, que seul ses pieds touchent le sol et qu’il soit joué immédiatement même si aucun joueur ne se trouve derrière lui.

 La mêlée : 

Une mêlée est formée pour faire reprendre le jeu chaque fois qu’il n’est pas recommencé par un coup de pied d’envoi ou de

renvoi, un coup de pied de pénalité ou un tenu. Six joueurs au maximum de chaque équipe forment la mêlée en formation 3-2-1.

Les avants de chaque équipe s’arc-boutent et se regroupent en bloc ou pack. Puis les deux blocs se mettent face à face et créer un tunnel dans lequel le demi de mêlée doit introduire le ballon, de manière à ce que les deux talonneurs puissent lutter pour la possession du ballon en le talonnant avec l’un ou l’autre de leurs pieds. Tant que le ballon n’est pas touché par l’un des talonneurs, aucun autre joueur ne peut toucher le ballon.

Une fois le ballon sortie vers l’arrière de la mêlée, c’est le demi de mêlée qui le récupère et qui lance une phase de jeu.

 La pénalité : 

Une pénalité sera accordée contre un joueur qui, délibérément, aura violé les règles du jeu. L’arbitre aura le choix siffler cette pénalité ou de laisser le jeu continuer (règle de l’avantage). Cette règle doit faire l’objet d’une attention particulière de l’arbitre car il doit s’assurer que l’avantage dont peut bénéficier l’équipe adverse est évident.

La règle des 40-20:

La règle des 40-20 (lire quarante – vingt, en transposition du forty – twenty anglophone) dispose qu’au cas où, après avoir botté un ballon en deçà de sa ligne des 40 mètres, un joueur trouve une touche autre que directe au-delà de la ligne des 20 mètres du camp défenseur, son équipe se verra attribuer, à ce niveau précis, une mêlée et son introduction. Et conséquemment, si celle-ci devait lui être favorable, une nouvelle chaîne tactique.